MANUEL D'ACTION

Cette checklist n’est probablement pas complète et applicable pour tout type d’action. Si vous désirez des conseils ou avez des questions pour une action spécifique, contacter @laura_xr sur Mattermost

A FAIRE AVANT UNE ACTION

1. Faire un plan

  • Soyez aussi créatifs que possibles. Du moment que votre plan suit les principes et valeurs de XR, tout est envisageable.

  • N’hésitez pas à ‘piquer’ les bonnes idées d’autres groupes XR ou à demander conseil à des rebelles plus expérimentés.

  • Pensez à l’aspect stratégie de votre action en utilisant les questions de l'étoile tactique:

    • Qui est votre cible et pourquoi?

    • Quelles sont vos exigences?

    • Comment vous assurez-vous que votre action est assez perturbatrice pour ne pas passer inaperçue?

    • Comment attirerez-vous l’attention des médias et/ou du grand public? Aller dans un endroit où les médias sont déjà présent est un gage d’attention de leur part.

    • Quel est le meilleur moment pour réaliser votre action? Gardez à l’esprit que l’horaire influencera le nombre de persones que vous pourrez mobiliser.

  • Voyez grand, mais pas trop grand. Il vaut mieux bien préparer une action de moindre envergure que de se lancer dans un plan trop ambitieux et être à court de temps et/ou de ressources pour le mettre en place. Il est également parfois préférable de retarder une action afin d’assurer une bonne préparation.

  • Réfléchissez comment finir l’action: prévoyez-vous d’être arrêtés ou bien de quitter volontairement après un certain laps de temps? Que faites-vous dans le cas où la police ne vous arrête pas? La fin de l’action est-elle cohérente avec vos demandes et votre message?

  • Essayez d’imaginer comment une personne extérieure (presse, passant, etc.) percevrait l’action. Comment cela peut-il être interprété par quelqu’un ne sachant pas de quoi il s’agit? Que pouvez-vous faire pour vous assurer que l’image que vous renvoyez soit en phase avec votre message?

2. Inviter des personnes à rejoindre l’action

  • Décidez si vous désirez inviter ouvertement les gens à se joindre à vous ou si vous voulez mobiliser secrètement des personnes.

    • Soyez conscient que la police surveille ce que nous faisons/planifions sur Facebook. Si vous n’avez besoin que de quelques personnes pour réaliser votre action, il est plus sûr de mobiliser secrètement au sein des rebelles ‘habitués’.

    • Si vous souhaitez qu’un maximum de personnes rejoignent l’action ou que vous ne planifiez rien d’illégal, vous pouvez inviter ouvertement les gens à se joindre à vous.

  • Pour mobiliser des rebelles secrètement, utilisez:

    • Votre liste personnelle de personnes en qui vous avez confiance: nous vous conseillons de communiquer via l’application Signal, Protonmail ou en face-à-face uniquement.

    • Contactez @laura_xr sur Mattermost si vous voulez mobiliser les rebelles au niveau national

  • Pour inviter ouvertement les gens à se joindre à vous, utilisez:

    • La liste d’emails de votre groupe local

    • La page facebook de votre groupe local

    • Si vous pensez que votre action intéressera des personnes d’autres groupes locaux, vous pouvez également diffuser une invitation à se joindre à vous via

      • La liste d’emails de XR Belgique - veuillez contacter newsletter@extinctionrebellion.be pour inclure votre message dans la prochaine newsletter.

      • La page facebook de XR Belgique: veuillez contacter social-media@extinctionrebellion.be pour créer et promouvoir l’événement.

  • Vous aurez besoin de définir (et trouver les personnes appropriées pour) certains rôles spécifiques:

    • Personne en charge des discussions avec la police: est en contact direct avec la police durant l’action – risque d’arrestation plus réduit

    • Personne en charge des contacts avec les médias: parle avant, pendant et après l’action aux médias – préférablement une personne parlant couramment Français et Néerlandais. Important: incluez les numéros de téléphone dans les communiqués de presse.

    • ‘back-office’: rassemble tous le contenu numérique durant l’action, envoie le communiqué de presse, fait un compte-rendu de la situation sur les réseaux sociaux, garde contact avec la personne en charge des discussions avec la police.

    • personne en soutient aux rebelles arrêtés: garde à jour une liste des personnes arrêtées, prévient la famille ou les amis si besoin, contacte un avocat et mobilise du soutien si nécessaire.

  • IMPORTANT: Prévoyez assez de temps pour mobiliser des personnes et ne vous attendez pas à ce que cela se fasse tout seul! Beaucoup de personnes sont fort occupées et, dans la majeure partie des cas, un email ne suffira pas pour les convaincre à se mobiliser.

3. Faire du repérage

  • Si l’action a lieu à l’intérieur d’un batiment, essayez d’aller le visiter au préalable :

    • Si il s’agit d’un bâtiment privé, vous pouvez essayer d’assister à une visite organisée ou de trouver une autre excuse pour être admis à l’intérieur (par exemple en tant qu’étudiant en architecture)

    • Si vous ne pouvez pas aller à l’intérieur, cherchez des photos et vidéos du lieu (d’évènements passés, de publicité, etc.)

    • Essayez d’obtenir des informations de personnes habituées des lieux (demander si quelqu’un connaît une persone travaillant sur place, poser des questions innocentes à la sécurité lors des visites, etc.)

    • Faites une carte du lieu, aussi détaillée que possible, avec toutes les informations que vous avez pu rassembler

    • Choisissez un endroit dans le batiment qui donne bien en photo et vidéo. Souhaitez-vous afficher qu’un logo soit visible sur les photos ?

    • Anticipez la réaction de la police ou de la sécurité en réponse à votre action. Est-ce qu’ils peuvent facilement fermer la partie du batiment dans laquelle vous êtes et utiliser une autre pièce ? Est-ce qu’ils peuvent utiliser une autre entrée ?

    • Prévoyez un plan B : dans le cas où ils ne vous laissent pas rentrer, pouvez-vous faire quelque chose à l’entrée ?

  • Si l’action a lieu dans un endroit public, faites une carte détaillée des environs :

    • Choisissez un endroit qui donne bien en photo et vidéo. Souhaitez-vous afficher qu’un logo soit visible sur les photos ?

    • Si vous souhaitez arriver en un groupe, comment/par où arrivez-vous ?

    • Ayez un plan pour gérer le traffic. Bloquer le traffic n’est pas un souci, mais rendre la traffic dangereux l’est !

    • Où se trouve la station de police la plus proche et en combien de temps seront-ils sur place ?

    • Si vous prévoyez de rester pendant un bon moment, quel est l’endroit le plus confortable ? Y a-t-il un endroit sec en cas de pluie ?

    • Prévoyez un plan B : si vous n’atteignez pas l’endroit choisi, y a-t-il une alternative ?

4. Demander des conseils juridiques

  • Demandez à legal@extinctionrebellion.be si une action similaire a déjà été entreprise par un autre groupe et si ils ont quelques conseils d’ordre juridique à vous donner

  • Si non, demandez conseil aux experts juridiques de votre groupe. Les experts juridiques du cercle national d'action (legal@extinctionrebellion.be )peuvent vous aider, au besoin.

  • Assurez-vous qu’un avocat est bien disponible le jour de l'action. Si vous n'avez pas de contact avec un avocat vous-même, demandez de l'aide à legal@extinctionrebellion.be

5. Préparer le matériel

  • Dessinez et peignez des bannières et/ou des t-shirts, si nécessaire. Vous pouvez sans doute réutiliser des matériaux existants. Contactez @laura_xr sur Mattermost si vous souhaitez réutiliser du matériel utilisé lors de précédentes actions.

  • Concevez et imprimez des dépliants si besoin. Consultez le cercle media social-media@extinctionrebellion.be pour trouver des modèles existants.

  • Trouvez tout autre matériel dont vous avez besoin. Si vous avez besoin d'argent pour le matériel, collectez de l'argent au sein de votre propre groupe. Contactez le cercle finances finance@extinctionrebellion.be si vous avez besoin d'aide pour la collecte de fonds.

6. Élaborer un plan de communication

  • Prenez contact avec le groupe communication au sein de votre groupe local pour des conseils et vous assurer qu'ils sont au courant de votre plan d'action

  • Rédigez un communiqué de presse (pensez aux langues que vous voulez utiliser et prévoyez suffisamment de temps pour une bonne traduction)

  • Écrivez des textes préliminaires à diffuser sur les médias sociaux

  • Trouvez un photographe ou une personne pour réaliser une vidéo

    • Demandez si quelqu'un dans votre groupe est bon en photo ou vidéo

    • Si vous ne trouvez personne, vous pouvez prendre contact avec social-media@extinctionrebellion.be pour demander si une personne extérieure à votre groupe local est disponible

    • N'oubliez pas de demander à la personne qui fait la vidéo d'être disponible pour le montage par la suite !

  • Prévoyez quand et comment contacter la presse

    • NOTE : Il n'est pas facile d'attirer l'attention de la presse. Un communiqué de presse ne suffira probablement pas. Vous devez inviter les journalistes individuellement par téléphone, ou bien planifier votre action lors d'un événement où la presse sera présente.

    • Pensez au bon moment d'informer la presse. Vous pouvez le faire dès le début de l'action - le communiqué de presse étant alors envoyé par le ‘back-office’ - ou vous pouvez le faire au préalable. Pour les actions sensibles, n'informez que des journalistes de confiance à l'avance et n’envoyez aucun communiqués de presse au préalable.

    • Envoyez un message à social-media@extinctionrebellion.be pour les informer de l'action afin qu'ils puissent se préparer à amplifier votre communication via les canaux nationaux.

7. Faire une répétition

  • Répétez soigneusement ce qu’il est possible de répéter dans la situation la plus réaliste possible afin de mettre toutes les chances de votre côté.

    • Vous comptez dire ou crier quelque chose ? Pratiquez-le tous ensemble dans un endroit qui ressemble à l'endroit où vous planifiez de faire l'action - allez dehors, pratiquez dans le métro, dans la rue, devant vos amis...

    • Vous avez besoin de faire quelque chose avec vos vêtements ou des accessoires (bannières, drapeaux, etc.) sur place ? Essayez-les pour vous assurer que tout fonctionne comme voulu et que vous pouvez le faire assez rapidement. Trouvez un bon moyen pour transporter les accessoires avec vous et vérifiez que vous pouvez les sortir rapidement de vos sacs ou de vos vêtements.

    • Vous pouvez répéter la fin de l’action ? Faites-le ! Comment réagirez-vous quand la police vous demandera de partir ? Qu'est-ce que ça fait d'être embarqué/porter par la police et quelle image cela renvoie devant la caméra ?

8. Organiser une briefing

  • Trouvez un bon endroit et un bon moment pour faire une briefing.

    • Assurez-vous que TOUS les activistes sont présents.

    • Le mieux est souvent de le faire juste avant l'action, mais la veille au soir est parfois préférable pour des raisons logistiques.

    • C’est toujours pratique d'être à distance de marche du lieu de l'action afin d’éviter des mauvaises surprises avec les transport en commun/autres.

  • Expliquez le plan à tout le monde, avec autant de détails que possible, en montrant de préférence des photos et une carte de l'endroit.

  • Faites une liste claire de toutes les tâches nécessaires à effectuer avant le briefing. Assurez-vous que toutes les personnes sont bien informées de leur rôle.

  • Créez un groupe Signal spécifique où tous les participants partagent les noms des personnes à contacter en cas d'arrestation. Ajoutez la personne de soutien aux personnes arrêtées à ce groupe

    • Important : la personne de soutien aux personnes arrêtées ne doit en AUCUN cas prendre part à l'action. Ce rôle peut néanmoins être combiné avec le rôle de back-office.

    • Si vous êtes avec nombreux, demandez aux gens de remplir un formulaire d'arrestation et de le remettre aux personnes arrêtées AVANT le début de l'action.

  • Prenez suffisamment de temps pour faire une bonne séance de réflexion sur les pires scénarios possibles avec tous les participants :

    • Qu'est-ce qui pourrait être différent de ce à quoi vous vous attendez et comment réagireriez-vous ?

    • Qu'est-ce qui pourrait mal tourner et que faites-vous dans les différents scénarios alternatifs ?

9. Optionnel : Informer la police

  • Pour certaines actions, il est préférable d'informer la police à l'avance. Cela peut limiter la répression et rendre votre action parfois plus efficace ou plus accessible aux nouveaux rebelles.

  • Vous pouvez décider vous-même si vous voulez informer la police à l'avance ou non, mais il y a une règle d'or : ne jamais mentir à la police. Cela ne signifie cependant pas que vous devez toujours dire à la police tout ce que vous avez l'intention de faire. Soyez malin !

  • Si vous n'êtes pas sûr de votre approche auprès de la police, vous pouvez demander conseil à @laura_xr sur Mattermost

A FAIRE PENDANT L'ACTION

  • Les activistes font l'action.

    • Assurez-vous que tout le monde est toujours en sécurité pendant l'action : gérez la circulation, apportez de l'eau et de la nourriture et désignez des personnes pour parler aux passants en colère.

  • Les personnes ayant des rôles de soutien s’assurent en permance que les activistes vont bien

    • Si des activistes sont dans une position où ils ne peuvent pas bouger (collés ou enchaînés à quelque chose), assurez-vous qu'au moins une personne leur est assignée pour les assister. Il peut s'agir de leur apporter de la nourriture et de l'eau, mais aussi de parler avec la police le cas échéant.

  • Le personne de contact avec la police contacte la police.

    • Il est conseillé de nouer contact avec la police dès que l'action commence et d'expliquer exactement ce qu’il se passe et va se passer.

    • Si la police n'est pas présente directement, vous pouvez envisager de les appeler vous-même pour expliquer la situation.

  • Il est recommandé de diffuser l’action en live pour faire passer votre message mais également pour votre propre sécurité.

  • Photographie : privilégiez un bon photographe qui essaie autant que faire se peut de ne pas être arrêté. Il/elle envoie les images au back-office dès que possible !

  • Vidéo : privilégiez un bon caméraman qui essaie autant que faire se peut de ne pas être arrêté. Il/elle envoie les images au back-office dès que possible !

A FAIRE APRÈS L'ACTION

  • La/les personne(s) en soutient aux rebelles arrêtés surveille(nt) si quelqu’un est arrêté

    • Ne supposez pas que les personnes vont bien, assurez-vous de les voir ou de recevoir un message d'eux

    • Si des personnes sont arrêtées, contactez les numéros de contact (amis, famille, …) que les activistes arrêtés ont partagés sur le groupe Signal au préalable.

    • Pensez à une stratégie de campagne médiatique : voulez-vous envoyer des informations sur les arrestations aux médias ? Voulez-vous diffuser l'information par l'entremise de vos médias sociaux ?

    • Prochaine étape : soyez patient. Les 12 premières heures de l'arrestation administrative, il n'y a pas grand-chose que vous puissiez faire.

    • Si des personnes ne sont pas sorties après 12 heures, contactez votre avocat et demandez conseil sur la démarche à suivre. Informez également @laura_xr de la situation.

    • Essayez de savoir à quel poste de police se trouvent les activistes arrêtées et organisez une équipe prête à les recevoir devant la porte lorsqu’ils sortiront.

  • Faites un bon débriefing immédiatement après l'action, avec toutes les personnes qui y ont participé (et n'ont pas été arrêtées), et n'oubliez pas de célébrer !

    • En cas d'arrestation, essayez d'organiser un court débriefing dès que les gens sortent ou dans les jours suivants l'action. L'arrestation peut impacter chacun de manière très différente, et il est primordial d'avoir un espace où chacun peut partager ses expériences et ressentis.

    • Assurez-vous qu’une personne du groupe de travail sur la culture régénérative de votre groupe local est désignée comme personne de contact pour les personnes ayant été arrrêtées et désirant pouvoir parler à quelqu’un. L'arrestation peut avoir des conséquences très diverses sur chacun, et il est important que quelqu’un soit disponible pour des discussions inddividuelles si nécessaire.

  • Montez la vidéo et diffusez-la sur les médias sociaux le plus rapidement possible.

  • Organisez une évaluation : cela peut se faire lors d'une réunion spécifique ou online

    • Partagez vos feedbacks avec @laura_xr

  • Planifiez votre prochaine action !